NL  -  FR  -  EN  -  DE

Bertha Schiltz

 

° 03.10.1901 Anvers - † 1990 Anvers
- peintre
- fille de Jeanne Mortelmans, nièce de Lodewijk, Frans et Antoon Mortelmans
... sonnent les couleurs sobres et les tons discrets de BERTHA SCHILTZ (°1901) comme de la musique de chambre. Née à Anvers, elle ne pouvait guère échapper au charme de l'Escaut. Dès son plus jeune âge, elle est venue à Bornem et a grandi dans le petit-Brabant. D'Emile Verhaeren, le chanteur passionné de l'Escaut, elle peut répéter: ‘Escaut d'été, Escaut d'hiver, Escaut d'automne, tout mon être changeant se reconnaît en toi!’ Bertha Schiltz dépeint la nature à travers sa propre vision dans son œuvre essentiellement réaliste, qui peut se situer quelque peu dans la tradition impressionniste. Un sens de la structure caractérise son travail, mais ce sens du résumé ne la rend jamais "pauvre" : il n'y a en effet rien de trop dessus. D'une palette sombre, elle a évolué vers des tons plus clairs et un style plus souple. Dans son travail détaché, Bertha Schiltz ne nous laisse en aucun cas sentir la lourdeur de la matière. La poésie plastique se transmet au spectateur. De plus, il n'est pas nécessaire de faire le deuil des couleurs dérangeantes nulle part. Bertha Schiltz choisit la beauté du paysage de l'Escaut. Souvent tendre, parfois turbulente - comme l'eau. Les qualités atmosphériques et structurelles sont pleinement découvertes dans ses peintures au pastel, qui, soit dit en passant, constituent un point culminant de son œuvre. Elle utilise souvent des couleurs douces, parfois aussi des couleurs vives et joyeuses. Toujours, cependant, ce joignent les bonnes couleurs, les gammes de velours. Le sens de l'espace constitue l'ensemble des œuvres de cet artiste, lié à l'Escaut.
 
    source : Vlaanderen. Jaargang 34 (1985) - auteur : René Turkry
    website : www.dbnl.org
 
 

 

Catalogue 1982

 
Titre : Bertha Schiltz - pastels - peintures à l'huile - dessins
du 19 novembre jusqu'au 12 décembre 1982
 
Éditeur : Antwerpen Galerij Brabo, Mercator n.v. 1982
 
Préface :
Bertha Schiltz est née à Anvers le 3 octobre 1901. Très jeune, son talent pour le dessin et la peinture se manifeste dès l'âge de douze ans.
En 1918, elle entre dans un atelier privé et de 1921 à 1926, elle prend des cours à l'Académie Royale d'Anvers.
En 1924, elle est devenue lauréate du concours de dessin d'après une statue antique. Néanmoins, l'artiste ne considérait pas encore sa formation comme achevée et, en 1926, elle se rendit à l'Institut supérieur des Beaux-Arts, où elle étudia sous la direction des professeurs Richard Baseleer et de Bruycker (gravures).
A 32 ans, elle décide de travailler à son compte. Elle participe ensuite à de nombreuses expositions collectives et aux expositions quadriennales de 1934 et 1948. Elle travaille également pour plusieurs expositions personnelles de e.a. en 1937 à Anvers, en 1948 à Temse et de nouveau en 1956 à Anvers (Galerie Breckpot). Bertha Schiltz est également restée fidèle à son art dans sa vie quotidienne. Elle a été professeur de dessin à l'Institut Sint-Lutgardis à Anvers de 1943 à 1954 et à Hoegaarden dans les années 1953-54.
Que dire de ses peintures?
N'importe qui né à Anvers peut difficilement échapper au charme de l'Escaut. Tantôt doucement attirant, tantôt cruel, mais toujours grandiose, ce superbe fleuve longe la vieille ville d'Anvers.
Dans la peinture à l'huile, la gravure, l'aquarelle et les esquisses, Bertha Schiltz capture la vie éternelle de l'Escaut, tantôt tendre, tantôt turbulente comme l'eau elle-même. Nous connaissons aussi d'elle un certain nombre de natures mortes sensibles, pleines de couleurs chaudes et douces, de très petites perles. Le critique d'art H. Colley mentionne son art dans La Métropole du 28 janvier 1956: « Art silencieux, austère, dans lequel émerge la grande valeur de la peinture selon la nature ».
Mija Proost
 

 

Quelques œuvres connues